Le CPF et les Langues Étrangères ; Mode d’Emploi

Questionnaire StudyGlobal

Vous en avez certainement entendu parler, depuis janvier 2015 le CPF (ou Compte Personnel de Formation) a fait son entrée en scène. Quels seront les changements par rapport au Droit Individuel à la Formation (DIF) ? Au milieu des nombreux articles et des informations éparses qui se trouvent sur les sites officiels de cette législation, StudyGlobal a joué au détective pour vous expliquer tout en détails.

Le CPF a pour objectif de remplacer le DIF et de permettre aux salariés et aux demandeurs d’emploi de suivre des formations qualifiantes. Les formations figureront sur des listes établies par les partenaires sociaux.

Qui pourra participer ?

Toute personne, âgée d’au moins 16 ans occupant un emploi ou en recherche d’emploi, pourra cumuler, jusqu’à son départ à la retraite, des heures pour le CPF.

Et comment ça marche?

Les salariés verront leur CPF créditer de 24 heures par année de travail à temps complet jusqu’à ce qu’ils atteignent un cumul de 120 heures, puis de 12 heures supplémentaires par année de travail à temps complet, et cela jusqu’à atteindre 150 heures. De plus les heures de formation déjà cumulées sous le DIF seront utilisables dans les conditions du CPF entre le 1er janvier 2015 et le 1er janvier 2021.

Les langues étrangères dans tout ça ?

La liste des formations éligibles au CPF parait pour la plupart trop courte et trop restrictive. Mais cela ne doit pas vous arrêter de songer à un séjour linguistique dans la cadre du CPF car les listes continuent d’être continuellement élargies. De plus le personnel des petites entreprises qui se heurtaient jusqu’à présent au « non » de leurs employeurs peuvent enfin profiter du CPF pour suivre une formation d’anglais, d’allemand ou d’espagnol sans leur accord. Il suffira de suivre sa formation hors temps de travail. Pour le moment ces listes ne couvrent que trois langues étrangères (ainsi que le français pour les étranger) et doivent forcément correspondre à une formation à un examen et non plus, répondre à la demande précise de l’employé : anglais des affaires, du tourisme etc. Evidement le spectre de cours de langue et de séjours linguistiques possibles continue de s’élargir. Vous pouvez déjà trouver Le BULATS, le TOEIC, le TOEFL ; Vous aurez bientôt accès au DELE, à l’IELTS, le CAE, le CPE, le FCE.

Il vous faudra donc garder l’œil ouvert car vous allez pouvoir continuer à choisir parmi nos multiples séjours linguistiques pour apprendre l’anglais ou l’espagnol et bien d’autres langues encore et qui vous apporteront un belle avantage pour votre carrière et une expérience de vie inoubliable !